RESTEZ SIMPLE

James Madison, le quatrième président des États-Unis, a joué un rôle primordial dans l’élaboration de la constitution de son pays. Il a mis en garde les Américains contre la tentation de se créer des lois « volumineuses au point d’être illisibles ou complexes au point d’être incompréhensibles ». En repensant à certains formulaires gouvernementaux compliqués que j’ai lus, je dirais que l’on aurait intérêt à suivre ce conseil un peu plus souvent ! Il nous arrive parfois, en proclamant l’Évangile, de le compliquer inutilement. Nous pouvons nous réjouir du fait que la Bible présente la bonne nouvelle du salut dans un langage clair et facile à comprendre. Jésus a dit à Nicodème, un pharisien instruit, que « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jn 3.16). Il a déclaré par la suite : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (14.6). Dans un langage direct, l’apôtre Paul a déclaré au geôlier de Philippes qui voulait savoir comment être sauvé : « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé » (Ac 16.31). L’histoire du précieux amour de Dieu est simple. Il a envoyé son Fils nous délivrer du péché et de la mort. Une nouvelle formidable que même les enfants peuvent comprendre. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire