UN À UN

Edward Payson était jadis un prédicateur célèbre. Un certain dimanche orageux, son auditoire ne s’est toutefois constitué que d’une seule personne. Quelques mois plus tard, cet homme lui a rendu visite et lui a dit : « J’ai été conduit au Seigneur durant ce service-là. Chaque fois que vous parliez du péché et du salut, je regardais autour de moi pour voir à qui vous faisiez allusion, mais comme j’étais seul, je n’avais d’autre choix que d’accueillir chaque parole dans mon cœur et ma conscience ! » Dieu nous sauve un par un. Si vous avez accès auprès d’une personne, celle-ci devient votre champ missionnaire, selon le slogan : « Chaque âme avec Christ est un missionnaire ; chaque âme sans Christ est un champ missionnaire. » Personne ne peut évangéliser le monde entier à lui seul, mais il est possible à tous d’aimer leur prochain. « Qui est mon prochain ? » se demande-t-on. C’est chaque personne dont on croise le chemin. L’Esprit a conduit Philippe à l’eunuque éthiopien qui lisait les Écritures et qui avait besoin que quelqu’un les lui explique (Ac 8.26-35). L’Esprit a donné à Philippe les bonnes paroles à prononcer, si bien que l’eunuque a confessé sa foi en Christ (v. 37). Demandez à Dieu de vous conduire à la personne qu’il a préparée. Il vous dirigera au bon endroit au bon moment, afin que vous parliez à cette personne. Il s’exprimera par votre bouche, œuvrera par vos mains et accomplira en vous ses desseins exceptionnels. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire