BERGER VEDETTE

Au printemps, les bergers de l’Idaho conduisent leurs troupeaux des terres basses jusque dans les montagnes. Des milliers de moutons empruntent ainsi les passages des contrées élevées pour accéder aux pâturages d’été. Ma femme et moi avons croisé un troupeau la semaine dernière sur la montagne Shaw. Les moutons étaient couchés dans un pré en bordure d’un ruisseau – une scène pittoresque rappelant le Psaume 23. Mais où était donc le berger ? Les moutons semblaient être seuls – jusqu’à ce que quelques-uns s’éloignent du troupeau et se mettent à errer vers un couloir éloigné. C’est alors que nous avons entendu un coup de sifflet strident en provenance des hauteurs. Ayant levé les yeux, nous avons vu un berger, assis bien haut sur une colline surplombant le pré où se trouvaient les moutons, qui gardait son troupeau. Un chien des montagnes et deux colleys se tenaient à ses côtés. Répondant au signal du berger, les chiens se sont précipités vers le pré pour ramener les moutons errants dans le troupeau auquel ceux-ci appartenaient. De la même manière, le bon Berger veille sur vous. Même si vous ne pouvez le voir, il vous voit ! Il vous connaît par votre nom et il sait tout de vous. Vous êtes une des brebis de son pâturage (Éz 34.31). Or, Dieu promet qu’il « [recueillera] » ses brebis, qu’il les « [fera] paître dans un bon pâturage » et qu’il « [pansera] celle qui est blessée » (v. 12,14,16). Vous pouvez donc avoir l’assurance que Dieu veille sur vous. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire