NAVIGUER DANS LA TEMPÊTE

Dans l’Antiquité, le peuple de la nation Axum (vivant aux abords de la mer Rouge dans l’Éthiopie moderne) a découvert que l’on pouvait profiter des vents impétueux de la mousson pour naviguer rapidement à la voile. Au lieu de redouter les grands vents et les pluies fortes, ils ont appris à naviguer dans la tempête. Le Psaume 107 illustre merveilleusement bien le fait que Dieu permet aux tempêtes de souffler sur notre vie et nous procure ensuite l’aide dont nous avons besoin pour les traverser : « Il dit, et il fit souffler la tempête […] et il les délivra de leurs angoisses » (v. 25,28). La nécessité de compter sur Dieu pour qu’il nous guide en période difficile constitue un thème biblique. Hébreux 11 énumère beaucoup de gens qui ont profité de leurs problèmes pour exercer leur foi et goûter à la grâce, à la générosité et à la délivrance de Dieu : « [Qui] , par la foi, vainquirent des royaumes, exercèrent la justice, obtinrent des promesses, fermèrent la gueule des lions, éteignirent la puissance du feu, échappèrent au tranchant de l’épée, guérirent de leurs maladies, furent vaillants à la guerre, mirent en fuite des armées étrangères » (v. 33,34). Les situations houleuses sont inévitables. Bien que nous puissions avoir pour première réaction de fuir le problème, nous avons la possibilité de demander plutôt à Dieu de nous enseigner à compter sur lui pour qu’il nous guide à travers la tempête. Dennis - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire