SILENCE ! TAIS-TOI !

Mon amie Elouise a le don de mettre intelligemment la vie en perspective. Un jour, je lui ai demandé : « Comment vas-tu aujourd’hui ? » Je me suis attendue à ce qu’elle me réponde : « bien », comme d’habitude, mais elle m’a dit plutôt : « Je dois le réveiller ! » Lorsque je lui ai demandé ce qu’elle entendait par là, elle s’est exclamée à la blague : « Tu ne connais donc pas ta bible ? » Puis elle m’a expliqué : « Quand les disciples se sont retrouvés dans le pétrin, ils ont couru réveiller Jésus. Je vais courir à lui, moi aussi ! » Que faisons-nous lorsque nous nous retrouvons dans une situation sans issue ? Il se peut que, comme les disciples l’ont fait durant une tempête menaçant leur vie, nous courions retrouver Jésus (Mc 4.35-41). Il est toutefois possible que nous essayions de nous tirer d’embarras en cherchant à nous venger, en calomniant celui ou celle qui nous a causé un problème ou en nous réfugiant dans le désespoir en cédant à la peur. Nous devons tirer des leçons du fait que les disciples ont couru à Jésus, qu’ils considéraient comme leur seul espoir. Nous ne nous tirerons peut-être pas d’affaire immédiatement, mais le fait de nous rappeler qu’il est dans notre barque fera toute la différence ! Heureusement, il est toujours là durant les tempêtes de la vie, à dire des choses comme : « Silence ! tais-toi ! » (v. 39.) Cherchez-le donc durant votre tempête et permettez-lui de vous remplir de la paix que procure le fait de le savoir tout près. Julie - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire