CHAQUE MOT COMPTE

Kim Peek était un savant (quelqu’un doté d’une mémoire phénoménale) qui a mémorisé toutes les pièces de Shakespeare. Lors d’une présentation de La Nuit des Rois , Peek a remarqué que l’acteur avait manqué un mot dans l’une de ses répliques. Peek s’est alors levé et s’est écrié : « Arrêtez ! » Le comédien s’en est excusé et a déclaré qu’il croyait que personne ne s’en préoccuperait, mais Peek lui a rétorqué : « Shakespeare, lui, oui. »

Les mots ont leur importance. Surtout s’il s’agit des paroles mêmes de Dieu. Moïse a fait la mise en garde que voici à Israël : « Vous n’ajouterez rien à ce que je vous prescris, et vous n’en retrancherez rien ; mais vous observerez les commandements de l’Éternel, votre Dieu » (De 4.2). Moïse a souvent rappelé aux Israélites la miséricorde et la fidélité que Dieu leur avait témoignées par le passé, mais il a également insisté sur l’importance d’obéir aux commandements de Dieu pendant qu’ils se préparaient à entrer en Terre promise. Il a dit que leur obéissance leur vaudrait d’obtenir des bénédictions de vie et un riche héritage (v. 39,40). Chaque commandement et chaque règle avait son importance aux yeux de Dieu. La valeur que le peuple de Dieu attribuait à sa Parole lui démontrait la perception qu’il avait de lui. Aujourd’hui, en accordant du prix à la Parole de Dieu, en la maniant avec grand soin et en obéissant à ce qu’elle dit, nous rendons à Dieu le respect qu’il mérite véritablement. Marvin - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire