LE PREMIER À MONTER AU FRONT

Le livre de Stephen Ambrose intitulé Frères d’armes suit les soldats de l’Easy Company de l’armée américaine depuis leur formation en Géorgie jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, en passant par le Jour J du débarquement en Normandie (6 juin 1944). Durant la majeure partie de cette période, Richard Winters a dirigé l’Easy Company. Winters était un officier particulièrement exceptionnel en ce sens qu’il était le premier à monter au front. Qu’entendait-on Winters dire le plus souvent ? « Suivez-moi ! » Il se peut que d’autres officiers aient recherché la sécurité des derniers rangs, mais lui se disait que, si ses hommes devaient aller au combat, c’est lui qui les y conduirait. Jésus est le véritable Leader de ses enfants. Il sait de quoi nous avons besoin et là où nous sommes le plus vulnérables. Sa conduite fait partie de ce qui fait du Psaume 23 le cantique le plus aimé de la Bible. Au verset 2, David dit que le Berger « me dirige près des eaux paisibles ». Au verset 3, il ajoute : « Il restaure mon âme, il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom. » Or, ces idées jumelles nous révèlent en quoi ses tendres soins sont si complets. Qu’il s’agisse de temps de restauration et d’affermissement (« des eaux paisibles ») ou de périodes consacrées à faire ce qui lui plaît (« les sentiers de la justice »), nous pouvons le suivre. Comme la vieille chanson le dit : « Mon Seigneur connaît le chemin qui traverse le désert ; il me suffit de l’y suivre. » Bill - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire