MONTREZ-LE ET DITES-LE

Si vous suivez un cours d’écriture ou assistez à une conférence portant sur l’écriture, vous entendrez probablement l’expression « Montrez-le-leur, ne le leur dites pas. » Autrement dit, « montrez » à vos lecteurs ce qui se passe, plutôt que de vous contenter de le leur dire. Ne dites pas aux lecteurs ce que vous avez fait ; décrivez-leur-en le processus. La tendance à dire les choses plutôt qu’à les démontrer s’explique en partie par le fait que c’est plus facile et plus rapide d’agir de la sorte. Il faut y mettre du temps et des efforts pour montrer comment faire une chose. Dans l’enseignement, il est plus facile de dire aux étudiants là où ils se sont trompés dans ce qu’ils ont fait que de leur montrer à bien le faire. C’est toutefois cette dernière méthode qui est la plus efficace. Pendant des millénaires, le peuple juif n’a eu que la Loi pour lui dire quoi faire ou ne pas faire. Puis Christ est venu lui montrer comment mener la vie dont Dieu lui avait parlé tout ce temps. Jésus ne s’est pas contenté de nous dire : « Soyez humbles » ; il « s’est humilié lui-même » (Ph 2.8). Il ne s’est pas contenté de nous dire : « Pardonnez aux autres » ; il nous a pardonné (Col 3.13). Il ne s’est pas contenté de nous dire : « Aimez Dieu et votre prochain » ; il nous a manifesté son amour par ses actions (Jn 15.12). L’exemple parfait de l’amour de Christ nous montre combien l’amour que Dieu nous porte est grand et comment nous devons démontrer son amour aux autres. Julie - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire