ROCHER DE MON REFUGE

Une certaine année, durant mes vacances, je me suis promenée à pied le long de la berge d’un grand lac. En approchant d’un tas de pierres de rivière, j’ai remarqué une petite alcôve entre les pierres et qu’une plante minuscule y avait poussé. Elle semblait avoir absorbé la bonne quantité de lumière et d’eau, sans mentionner la protection. Aucune intempérie ne risquait de froisser ses tendres feuilles. L’habitat sécuritaire de cette plante me rappelle les paroles d’un certain cantique bien connu : « Rocher de mon refuge, frappé pour moi, permets-moi de me cacher en toi. » Ces paroles expriment ce que nous sommes nombreux à vouloir faire lorsque nous nous retrouvons devant des gens aux intentions malveillantes, des gens que l’orgueil, la cruauté et le manque d’égards envers Dieu caractérisent (Ps 94.4-7). Lorsque nous sommes la cible des méfaits d’une personne, rappelons-nous le témoignage du psalmiste : « Mais l’Éternel est ma retraite, mon Dieu est le rocher de mon refuge » (v. 22). En tant que notre rocher, Dieu est fiable et fort. En tant que notre refuge, il peut nous procurer la sécurité jusqu’à ce que nos problèmes disparaissent. À ce sujet, le psalmiste nous rappelle ceci : « [Tu] trouveras un refuge sous ses ailes » (Ps 91.4). Ayant Dieu pour défenseur, nous n’avons pas à craindre ce que les autres pourraient nous faire. Nous avons l’assurance que Dieu nous soutiendra lorsque les ennuis nous assailliront. Jennifer - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire