UN SIMULATEUR DE VOL

Pour s’entraîner, les pilotes d’avion passent un grand nombre d’heures dans des simulateurs de vol. Ceux-ci permettent aux étudiants de se familiariser avec les défis et les dangers associés au pilotage d’un avion, mais sans en courir les risques. Le pilote n’est pas tenu de quitter le sol et, s’il s’écrase à bord du simulateur, il peut en sortir calmement. Ce simulateur est un outil pédagogique formidable pour préparer le futur pilote à prendre les commandes d’un avion réel. Ces appareils ont toutefois un défaut. Ils créent une mise en situation artificielle durant laquelle il est impossible de reproduire pleinement toutes les pressions que l’on est appelé à subir lorsque l’on se trouve dans une véritable cabine de pilotage. N’est-ce pas la même chose dans la vraie vie ? Elle est impossible à simuler. Il n’existe aucun milieu sans risque et entièrement sûr dans lequel on puisse vivre des hauts et des bas et en sortir indemne. Les dangers et périls associés au fait de vivre dans un monde brisé sont inévitables. Voilà pourquoi les paroles de Jésus sont si rassurantes : « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde » (Jn 16.33). Bien que nous ne puissions pas éviter les dangers associés à la vie dans un monde déchu, nous pouvons avoir la paix dans une relation avec Jésus. Il nous assure la victoire finale. Bill - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire