UNE AFFAIRE À RÉGLER

À 99 ans, Leo Plass a reçu son diplôme de l’Eastern Oregon University. Il avait interrompu ses études en pédagogie dans les années 1930, lorsqu’il avait dû quitter l’université pour gagner sa vie dans l’industrie forestière. Soixante-dix-neuf ans plus tard, il a fini par obtenir les trois unités de valeur nécessaires à l’obtention de son diplôme et a résolu cette importante affaire de sa vie laissée en suspens. Nous sommes nombreux à pouvoir nous identifier à Leo. Il se peut que nos affaires laissées en suspens incluent des demandes de pardon à faire ou, plus important encore, des décisions spirituelles à prendre. L’un des brigands que l’on a crucifié avec Jésus avait désespérément besoin de prendre une telle décision. À peine à quelques souffles de l’éternité, il a réalisé qui était Jésus et a voulu se retrouver avec lui au paradis. Ayant reconnu sa vie de péché et l’innocence de Jésus, il a demandé à ce dernier : « Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne » (Lu 23.42). Jésus lui a répondu : « Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis » (v. 43). Dieu ne veut pas qu’aucun périsse (2 Pi 3.9). Il offre le salut à tous les êtres humains, quels que soient leur âge, leur état de santé et leur stade de vie. Cette offre, il vous la fait aussi. Ne tardez plus à recevoir Jésus comme Sauveur (2 Co 6.2). Réglez cette importante affaire laissée en suspens et il vous tardera de passer l’éternité avec Christ. Jennifer - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire