PLUS, PLUS, PLUS

Certaines personnes aiment faire les boutiques. Elles désirent sans cesse acheter. La soif de trouver la bonne affaire de l’heure est répandue dans le monde entier. Il y a des centres commerciaux immenses en Chine, en Arabie Saoudite, au Canada, aux Philippines, aux États-Unis et sur toute la terre. Une hausse des achats en magasin et en ligne démontre que la consommation est un phénomène planétaire. Il peut être agréable de faire les boutiques. Il n’y a certainement rien de mal dans le fait de chercher une bonne affaire et de jouir des choses que Dieu nous a données. Par contre, en cherchant à nous procurer des biens matériels, nous cessons de nous concentrer sur l’essentiel. Jésus a lancé un défi à ses auditeurs : « Gardez-vous avec soin de toute avarice ; car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens » (Lu 12.15). Puis il leur a raconté une parabole au sujet d’un homme « qui amasse des trésors pour lui-même », en négligeant sa relation avec Dieu (v. 21). Comment apprendre à nous contenter de ce que nous avons sans chercher à en avoir toujours plus ? Voici quelques moyens d’y parvenir : Considérez les biens matériels que Dieu vous a donnés comme devant être utilisés avec sagesse (Mt 25.14-30). Travaillez dur pour gagner et économiser de l’argent (Pr 6.6-11). Donnez à l’œuvre du Seigneur et à ceux qui sont dans le besoin (2 Co 9.7 ; Pr 19.17). N’oubliez jamais d’user de gratitude envers Dieu et de jouir de ce que Dieu vous donne (1 Ti 6.17). Dennis - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire