REBONDIR

Le 18 janvier 2012, la plus longue suite de victoires de toute l’histoire du sport de niveaux collégial et universitaire, 252 victoires consécutives, a pris fin lorsque l’équipe de squash du Trinity College a perdu contre Yale. Le matin suivant cette première défaite en quatorze ans, l’entraîneur de Trinity, Paul Assaiante, a reçu le courriel d’un ami, un grand entraîneur de football professionnel, qui lui écrivait : « Maintenant, tu as l’occasion de rebondir. » Dix jours plus tard, l’équipe de ce même entraîneur de football a essuyé une défaite lors de l’un des événements athlétiques les plus prisés : le super Bowl de la NFL. Nous sommes tous appelés à composer avec la défaite. Le sentiment d’échec qui suit une défaite athlétique reflète l’auto condamnation plus grande encore qui suit un échec spirituel. Comment peut-on se remettre d’avoir attristé Dieu et d’autres, et de s’être déçu soi-même ? L’apôtre Jean a écrit : « Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » (1 Jn 1.8,9). Dieu nous pardonne, car Jésus-Christ a payé le prix de nos péchés (2.2). Le pardon de Dieu nous libère pour nous permettre de repartir à neuf et de nous concentrer sur l’opportunité d’aujourd’hui plutôt que sur la défaite d’hier. Sa fidèle purification nous fait repartir d’un cœur pur. Aujourd’hui, Dieu nous invite à rebondir et nous en rend capables. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire