LA DÉCEPTION : SOURCE DE JOIE

Quand je fréquentais le collège biblique, j’ai passé une audition pour faire partie d’une des équipes musicales itinérantes de l’école. Je me réjouissais à l’idée de prendre part à ce ministère, mais j’ai été très déçu d’apprendre que je ne ferais pas partie de l’équipe. Dans ma déception, je ne pouvais que me dire que les desseins de Dieu étaient supérieurs aux miens. Quelques mois plus tard, j’ai pu me joindre à une équipe musicale différente, à titre d’enseignant de la Bible, cette fois-ci. Il en a résulté plus de bénédictions que je ne l’aurais imaginé. Non seulement ma future femme en faisait partie, ce qui nous a permis de servir Dieu ensemble, mais encore j’ai pu prêcher souvent au cours des trois années qui ont suivi… une préparation inestimable en vue d’une vie à œuvrer dans la Parole de Dieu. Nous avons souvent du mal à accepter le fait que notre Père sait ce qui convient le mieux pour nous. Nous présumons que notre voie est la bonne, mais, lorsque nous nous reposons en lui, ses desseins se révèlent toujours concourir à notre bien et à sa louange. À dire vrai, cela nous est facile à voir lorsque le résultat vaut mieux que ce que nous avions espéré, mais difficile lorsque nous ne voyons pas en quoi la chose est avantageuse dès maintenant ou que nous ne le verrons pas avant d’aller au ciel. Comme le sage roi Salomon l’a dit : « Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers » (Pr 3.5,6). Bill - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire