LE POUCE LEVÉ

Pandora compte parmi les merveilles musicales de l’ère d’Internet. Il nous aide à créer notre propre station de radio en nous permettant de « personnaliser » notre musique. Il fait jouer une chanson, puis nous cliquons sur un pouce tourné vers le haut ou vers le bas pour indiquer si elle nous plaît ou non. Nous n’enregistrons ainsi en définitive que des chansons qui nous plaisent. Malheureusement, c’est aussi ce que nous faisons parfois en lisant la Bible. Il arrive que des gens choisissent des passages bibliques qui leur plaisent particulièrement et ne fassent aucun cas de certains autres, si bien qu’ils la « personnalisent » selon leurs préférences. Le psalmiste considérait plutôt la Parole de Dieu de la façon suivante : « Le fondement de ta parole est la vérité » (Ps 119.160). L’apôtre Paul a également dit à Timothée, un jeune pasteur : « Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile » (2 Ti 3.16). Jésus accordait une grande importance aux Écritures (Mt 5.17,18), mais il les abordait d’une façon différente de celle des chefs religieux de son époque. Il plaçait « Tu ne tueras point » sur un pied d’égalité avec « se [mettre] en colère contre son frère » (v. 21,22). Loin de personnaliser les Écritures, il désirait que les gens les mettent entièrement en pratique, et cela, de tout leur cœur. En embrassant plus pleinement la Parole de Dieu, nous en viendrons à connaître son Auteur plus profondément et à désirer l’honorer. Marvin - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire