LES QUATRE-VINGTS AUTRES POUR CENT

Dernièrement, j’ai vu un panneau d’affichage disant que 80 pour cent de toute la vie sur la terre se trouvent dans la mer. Ce chiffre étonnant est difficile à assimiler, surtout parce que cette vie est majoritairement hors de vue. En y réfléchissant, je me suis rappelé que la création de Dieu est beaucoup plus grande qu’on ne le pense en général. Il est vrai que nous pouvons facilement nous émerveiller devant une chaîne de montagnes majestueuse ou un coucher de soleil panoramique, mais nous négligeons parfois de voir son œuvre extraordinaire dans les détails exigeant un examen plus attentif. Non seulement une grande partie de la création de Dieu est dissimulée dans les océans, mais aussi d’autres parties sont trop petites pour se voir à l’œil nu. De ce qu’il y a de plus microscopique jusqu’aux confins inaccessibles de l’univers, tout cela est l’œuvre de notre Créateur. Dans ces magnifiques structures – visibles et invisibles –, la gloire créatrice de Dieu se révèle (Ro 1.20). Lorsque nous en venons à comprendre la merveilleuse création, elle doit toujours nous diriger vers le Créateur même – et nous appeler à l’adorer. Comme le psalmiste l’a dit : « Que les cieux et la terre le célèbrent, les mers et tout ce qui s’y meut ! » (Ps 69.35.) Si la création même loue le Créateur, nous pouvons et devrions certainement nous joindre à elle. Quel Dieu puissant nous servons ! Bill - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire