L’IMPASSE

Lorsqu’une librairie de quartier a réorganisé ses rayons, j’ai remarqué une augmentation du nombre de titres portant sur la sorcellerie. En fait, la partie réservée à la religion était presque devenue une « impasse » entre la lumière et les ténèbres. Les titres chrétiens se trouvaient d’un côté du rayon, et il y avait à peu près le même nombre de livres occultes de l’autre côté. Il se peut que nous considérions parfois Dieu et Satan de la même manière que je considérais les livres de cette librairie. Nous les voyons comme des forces opposées, mais égales, en ce sens qu’ils ont tous les deux la même puissance illimitée. Reste que Dieu est Dieu et que Satan ne l’est pas. Dieu est plus fort que toutes les forces des ténèbres. Il fait ce qu’il veut (Ps 135.6), alors que la puissance de Satan se limite à ce que Dieu lui permet de faire. Lorsque Satan a présumé que les malheurs amèneraient Job à maudire Dieu, celui-ci a répondu à Satan : « Voici, tout ce qui lui [ Job ] appartient, je te le livre ; seulement, ne porte pas la main sur lui » (Job 1.12). Satan a dû jouer selon les règles de Dieu. Comme Dieu veille sur tout, nous, les disciples de Christ, n’avons pas à laisser la peur nous paralyser devant la puissance que Satan exerce sur notre vie ou celle des croyants qui nous entourent. Il nous tente et cherche à nous influencer, mais la Bible nous assure d’une chose : « [Celui] qui est en [nous] est plus grand que celui qui est dans le monde » (1 Jn 4.4). Jennifer - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire