ÉCHANSON DU ROI

Le passage de Néhémie 1 et 2, qui porte sur le travail, compte parmi mes passages bibliques préférés. Néhémie, l’employé du roi Artaxerxes, était un serviteur exemplaire au point que le roi, le voyant triste que Jérusalem soit encore en ruines, a voulu lui rendre honneur en lui venant en aide. Il a demandé à Néhémie : « Pourquoi as-tu mauvais visage ? […] Que demandes-tu ? » (2.2,4.) Ce n’était pas qu’un simple serviteur du roi, c’était son échanson, l’homme qui goûtait aux boissons du roi afin d’éviter que celui-ci se fasse empoisonner. Pour mériter un tel poste, il semblerait qu’il ait travaillé dur et qu’il ait honoré Dieu dans tout ce qu’il faisait. Si bien que le roi lui accordait ses requêtes. Dieu se soucie de notre façon de travailler. Il est écrit : « Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes » (Col 3.23). Nous pouvons suivre l’exemple de Néhémie en usant de compétence et de fiabilité au point d’honorer Dieu (Né 1.11 – 2.6). Passionnez-vous pour les gens et ce qui leur importe. Passez à l’action, en courant parfois des risques, afin de faire honneur à ce qui compte pour Dieu et les autres croyants (2.3-6). Lorsque nous honorons Dieu par notre travail, il se peut que nos employeurs le remarquent. Par contre, même si ce n’est pas le cas, nous devrions avoir pour désir et pour but d’honorer celui que nous servons en réalité : le Seigneur notre Dieu (Col 3.17,23). Randy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire