UN PRIX POUR LA PAIX

Alfred Nobel a fait fortune en inventant la dynamite, qui a changé le cours de l’histoire de la guerre. Peut-être en raison des horreurs que les guerres infligeaient par l’usage de la dynamite, il a écrit une clause dans son testament pour que l’on décerne un prix chaque année à ceux qui œuvrent à l’avancement de la paix, qui porte aujourd’hui le nom de prix Nobel de la paix. Dieu a exprimé la paix au monde en la personne de son Fils. Lorsque Jésus est né, les anges ont nettement communiqué aux bergers le message suivant : « [Paix] sur la terre parmi les hommes qu’il agrée ! » (Lu 2.14.) La paix a pour définition biblique première celle avec Dieu (Ro 5.1). Le péché fait de nous les ennemis de Dieu (v. 10), mais en venant ici-bas mourir sur la croix, Jésus a détourné la colère de Dieu. Nous pouvons donc maintenant être réconciliés avec lui. Ayant rétabli notre relation avec Dieu, Jésus nous rend désormais capables de travailler à renverser les barrières qui nous séparent des autres. La paix de Dieu (Ph 4.7) constitue un autre genre de paix possible. Il n’y a aucune raison de s’inquiéter de quoi que ce soit, car la Bible nous dit que nous pouvons faire connaître nos requêtes à Dieu. Maintenant qu’il nous a apporté la paix, Jésus est assis à la droite du Père (Hé 12.2). Aujourd’hui, nous pouvons donc être en paix avecDieu et avoir en nous la paix de Dieu. Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire