DIEU DANS LA TEMPÊTE

Tôt en matinée, le vent s’est levé et la pluie s’est mise à frapper ma maison comme s’il s’agissait de petites pierres. En jetant un coup d’œil à l’extérieur, j’ai vu le ciel d’un gris jaunâtre et j’ai regardé le vent malmener les arbres. Des éclairs, accompagnés de terribles coups de tonnerre, illuminaient le ciel. L’électricité partait et revenait, et je me suis demandé pendant combien de temps le mauvais temps sévirait.
Une fois la tempête passée, j’ai ouvert ma bible pour amorcer ma journée par sa lecture. J’y ai lu un passage du livre de Job qui comparait la puissance de l’Éternel à une tempête musclée. Élihu, l’ami de Job, a dit : « Dieu tonne avec sa voix d’une manière merveilleuse » (37.5), et : « Il prend la lumière dans sa main, il la dirige sur ses adversaires » (36.32). En effet, Dieu est « grand par la force » (37.23). Comparés à Dieu, nous, les humains, sommes faibles. Nous sommes incapables de nous venir en aide sur le plan spirituel, de guérir notre cœur ou de corriger l’injustice que nous subissons souvent. Heureusement, le Dieu de la tempête se soucie de gens faibles comme nous ; il « se souvient que nous sommes poussière » (Ps 103.14). De plus, Dieu « donne de la force à celui qui est fatigué, et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance » (És 40.29). Étant donné que Dieu est fort, il peut nous venir en aide dans nos faiblesses. Jennifer - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire