DIEU POURVOIT MAIS COMMENT ?

Par la fenêtre de mon bureau, je vois des écureuils s’empresser de cacher leurs glands avant l’hiver en lieu sûr et accessible. Leur tapage m’amuse. Tout un troupeau de cerfs peut traverser notre jardin sans faire le moindre bruit, mais un écureuil peut à lui seul faire penser à une invasion. Ces deux créatures diffèrent également par autre chose. Les cerfs ne se préparent pas à l’hiver. La neige venue, ils mangent ce qu’ils trouvent sur leur passage (y compris les arbustes décoratifs de notre jardin). Par contre, les écureuils mourraient de faim s’ils suivaient leur exemple. Il leur serait impossible de trouver de quoi s’alimenter convenablement. Le cerf et l’écureuil représentent des façons pour Dieu de prendre soin de nous. Il nous rend capables de travailler et d’épargner pour l’avenir, et il comble nos besoins lorsque les ressources se font rares. Comme la Parole de sagesse nous l’enseigne, Dieu nous donne des saisons d’abondance pour nous permettre de nous préparer aux saisons de disette (Pr 12.11). Et comme le Psaume 23 le dit, le Seigneur nous conduit à travers des lieux périlleux jusqu’à d’agréables pâturages. Un autre moyen dont Dieu se sert consiste à enseigner à ceux qui en reçoivent plus à partager avec ceux qui en reçoivent moins (De 24.19). En matière de générosité, le message de la Bible est donc le suivant : travaillons, économisons et partageons tandis que nous le pouvons, en comptant sur Dieu pour répondre à nos besoins. Julie - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire