GRAINES ET TERRE

Si vous aimez cultiver les citrouilles, vous avez probablement entendu parler de la variété des graines de citrouille, de qualité supérieure, Dill’s Atlantic Giant. Mises au point dans une ferme familiale des Maritimes, au Canada, ces graines produisent des citrouilles qui battent des records dans le monde entier. En 2011, une citrouille ayant poussé en sol québécois a battu le nouveau record mondial en atteignant les 828 kilos, de quoi garnir presque mille tartes ! Aux journalistes qui lui demandaient comment une citrouille avait pu atteindre de telles proportions, l’agriculteur a répondu qu’elle le devait à la terre dans laquelle elle avait poussé. La graine était d’une variété particulièrement grosse, mais on avait dû la planter dans la bonne terre, sans quoi la citrouille n’aurait pas poussé correctement. Jésus a comparé divers types de terre à divers accueils réservés à la Parole (Mt 13). Certaines graines sont mangées par les oiseaux ; d’autres se mettent à pousser, mais sont étouffées par les épines ; d’autres encore poussent tout de suite, mais sans avoir la terre nécessaire à leur croissance. La graine qui tombe toutefois dans la bonne terre « [donne] du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente » (v. 8). Chacun doit se demander : Quel type de terre suis-je ? Dieu veut semer sa Parole en nous pour que nous puissions grandir dans notre connaissance de sa Personne. Brent - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire