LA CAMPAGNE

Chaque année, les jeunes du quartier participent à la campagne « Be Nice » (Sois gentil) d’une organisation spécialisée en santé mentale. Lors d’un des événements au programme de la campagne 2012, 6000 élèves ont épelé les mots BE NICE avec leurs corps allongés sur le terrain de sport de leurs écoles. Un directeur a déclaré : « Nous voulons que les élèves viennent à l’école y apprendre sans se faire distraire par un sentiment de peur, de tristesse ou de malaise en compagnie de leurs pairs. Nous travaillons d’arrache-pied pour veiller à ce que les élèves s’édifient entre eux, plutôt que de se rabaisser réciproquement. » Paul désirait que les gens de l’Église de Rome s’imposent une norme d’amour encore plus élevée que la normale. Les forts et les faibles dans la foi s’y jugeaient et s’y méprisaient mutuellement (Ro 14.1-12). Ils s’y querellaient au sujet des aliments qu’il leur était permis de manger (v. 2,3) et des fêtes qu’ils devaient observer (v. 5,6). Paul leur a lancé un défi : « Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle » (v. 19). Il leur a rappelé qu’ils devaient chercher à se plaire les uns aux autres, au lieu de se plaire à eux-mêmes : « Christ n’a pas cherché ce qui lui plaisait » (15.3), il s’est fait serviteur. Vous aussi, participez à une campagne ayant pour but de vous faire aimer les autres en dépit de leur différence – vous glorifierez ainsi Dieu (v. 7). Anne - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire