MARIÉES À LA ROYAUTÉ

Le livre To Marry an English Lord (Épouser un lord anglais) parle du phénomène ayant amené de riches héritières américaines du xixe siècle à se chercher un mari appartenant à l’aristocratie britannique. Même si elles étaient déjà fortunées, elles aspiraient à faire partie de la royauté. Le livre commence par le prince Albert, fils de la reine Victoria, qui est allé rendre visite à quelqu’un aux États-Unis. Durant son séjour là-bas, un grand nombre de riches héritières se sont présentées à un bal organisé en son honneur dans l’espoir de devenir sa fiancée royale. Les croyants en Christ ne sont pas tenus de simplement espérer – ils ont l’assurance de connaître un mariage royal au ciel. Jean en parle dans le livre de l’Apocalypse : « Réjouissons-nous, soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire ; car les noces de l’Agneau sont venues, son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur : car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints » (19.7,8). Jésus est l’Agneau, l’Époux dont parle ce passage biblique, et il a les croyants pour épouse. À titre d’épouse de Christ, nous devons nous préparer à ce jour en cherchant à communier intimement avec lui dès maintenant en anticipant notre avenir avec lui dans le ciel. Nous nous réjouirons alors, nous serons dans l’allégresse et nous donnerons gloire (v. 7) au Roi des rois et au Seigneur des seigneurs ! Dennis - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire