Ô JOUR GLORIEUX !

C’était le lendemain. Mon équipe préférée venait de perdre son dernier match et le rêve d’un championnat avait maintenant volé en éclats. J’ai pris le volant pour me rendre au travail, par une journée froide et quelque peu sombre. Rien de tout cela n’aurait dû avoir de réelle importance, mais tout me portait à croire que ce serait un lundi mélancolique. C’est alors qu’une chanson passant à la radio a changé ma perspective. C’était Casting Crowns qui chantait « Glorious Day » (Jour glorieux). « Un jour, on l’a conduit [Christ] sur le mont du Calvaire, un jour, on l’a cloué au bois. » Toujours rien d’encourageant. « Subissant angoisse, désespoir et rejet » – encore de mauvaises nouvelles. Puis la chanson a enfin annoncé la bonne nouvelle de la résurrection de Christ et de sa victoire sur la mort. En cette terrible journée – sur ce mont de Jérusalem enveloppé de ténèbres en plein midi – est né le seul espoir de l’humanité. Parce que Jésus « s’est fait crucifier à ma place », comme le dit la chanson, « il a emporté mes péchés au loin ». Et un jour, il reviendra, « Ô jour glorieux ! » Il se peut que votre journée ait mal commencé, qu’un tas d’ennuis menace d’en faire une journée désespérante. Si c’est le cas, reportez votre attention sur Jésus. Rappelez-vous ce qu’il a fait pour vous au Calvaire et qu’il a conquis la mort par sa résurrection : « Il n’est point ici ; il est ressuscité » (Mt 28.6). Cette pensée suffirait à rendre glorieuse n’importe quelle journée ! Dave - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire