COUVERT DE SON OMBRE

L’assassinat du président John F. Kennedy a stupéfié les gens du monde entier il y a 50 ans aujourd’hui. Le lendemain de la fusillade, un article du journal The Times (Londres) parlait de l’onde de choc qu’elle avait provoquée sur les marchés financiers du globe. Il avait pour gros titre : « La tragédie américaine éclipse tous les autres événements ». Il y a des moments dans la vie où un décès, une tragédie ou un revers soudain nous couvre les yeux et nous rend aveugles à tout le reste. Cela a été le cas d’une jeune célibataire à qui un ange a annoncé qu’elle deviendrait la mère du Messie promis, le Fils de Dieu (Lu 1.26-33). Lorsqu’elle lui a demandé en quoi cela était possible, l’ange Gabriel lui a répondu : « Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre » (v. 35). Dans la vie de Marie, c’est l’éclat de la gloire et de la puissance de Dieu, et non les ténèbres, qui a éclipsé cette impossibilité. La réponse de Marie continue d’ailleurs de nous émerveiller : « Je suis la servante du Seigneur ; qu’il me soit fait selon ta parole ! » (v. 38.) Au cours des semaines à venir, tandis que nous lirons le récit de Noël et que nous réfléchirons à la venue de Jésus dans le monde, il serait bien que nous méditions le mot couvrira . Il parle puissamment de la présence du Seigneur dans notre cœur et de sa capacité d’éclipser les moments les plus sombres de notre vie. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire