FAIRE LE MUR

Le sergent Richard Kirkland était un Confédéré de la guerre de Sécession (1861-1865). Après avoir réussi à contrer une attaque à Fredericksburg, il n’a plus trouvé sur Marye’s Heights que des soldats blessés gisant au sol. Kirkland a alors obtenu la permission de leur venir en aide. S’étant saisi de gourdes, il a franchi le mur de pierres et s’est penché sur un premier soldat pour lui prêter assistance. S’exposant à de grands risques, « l’ange de Marye’s Heights » a porté la compassion de Christ aux soldats ennemis. Même si peu d’entre nous sont appelés à affronter un ennemi sur le champ de bataille, nous sommes littéralement entourés de gens qui souffrent – des gens aux prises avec la solitude, le deuil, la maladie et le péché. Leurs cris, que nos nombreuses distractions étouffent, nous supplient de leur apporter miséricorde, consolation, espoir et aide. L’exemple de Kirkland en matière de compassion chrétienne illustre bien le commandement de Jésus « Aimez vos ennemis » (Mt 5.44) en action. Paul précise sa pensée sur ce thème en citant Proverbes 25.21 : « Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire » (Ro 12.20), puis il nous exhorte ainsi : « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien » (v. 21). Le défi de Paul nous incite à imiter le sergent Kirkland. L’heure est venue pour nous de « franchir le mur » de la sécurité afin d’apporter la consolation de la part de Dieu à ceux qui sont dans le besoin. Randy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire