LE ROCHER

En route vers le Massachusetts, mon mari et moi avons visité le Plymouth Rock, une icône symbolique des États-Unis. Selon la tradition, c’est là que les Pères pèlerins auraient foulé le sol américain dès leur arrivée à bord du Mayflower en 1620. Même si nous avons aimé découvrir son importance, la petite taille de ce rocher nous a étonnés et déçus. Nous avons appris qu’à cause de l’érosion et du fait que des gens en emportaient des morceaux en repartant, il n’avait plus qu’un tiers de sa taille initiale. La Bible désigne Jésus par le terme Rocher (1 Co 10.4), qui ne change jamais (Hé 13.8). C’est le Rocher massif sur lequel nous pouvons bâtir notre vie. L’Église (le corps des croyants) est érigée sur un fondement, dont « Jésus-Christ lui-même [est] la pierre angulaire » (Ép 2.20-22). Jésus est le Rocher solide auquel nous pouvons nous cramponner lorsque les tempêtes de la vie nous malmènent (Mt 7.25). L’auteur Madeleine L’Engle a dit : « C’est une bonne chose qu’à l’occasion tout ce qui est accessoire nous soit enlevé de sous les pieds. Nous prenons ainsi conscience d’être sur le roc ou sur le sable. » Plymouth Rock constitue une masse intéressante de minéraux possédant une signification historique intrigante. Par contre, Jésus est la pierre angulaire précieuse, et ceux qui mettent leur confiance en lui auront toujours un Rocher massif contre lequel s’appuyer. Cindy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire