CONCOURS DU DON

Il y a à Noël une publicité télévisée qui me plaît et qui montre deux voisins en train de se faire amicalement la concurrence pour voir lequel des deux parviendra à répandre le plus de joie en cette période festive. Chacun garde l’œil sur l’autre en décorant sa maison et ses arbres de lumières. Puis chacun améliore sa propriété de manière à ce qu’elle soit plus jolie que celle de l’autre. Ils se mettent ensuite à se concurrencer pour voir lequel d’entre eux donnera avec le plus d’extravagance à leurs autres voisins, parcourant le voisinage pour leur offrir joyeusement des cadeaux. Les enfants de Dieu ne se font pas concurrence pour voir qui donnera le plus, mais ils sont appelés à être « riches en bonnes œuvres » et à « avoir de la libéralité, de la générosité » (1 Ti 6.18). Voici ce que l’apôtre Paul a recommandé à l’Église de Corinthe : « Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie » (2 Co 9.7). Durant la période de Noël, tandis que nous nous offrons des cadeaux les uns aux autres, rappelons-nous la générosité de Dieu envers nous : il nous a donné son Fils. Ray Stedman a dit : « Jésus a mis de côté ses richesses et est entré pauvre dans sa création afin de nous enrichir tous par sa grâce. » Peu importe le nombre de cadeaux, rien ne saurait égaler l’extravagance du Seigneur. Merci à Dieu pour le don merveilleux de Jésus (v. 15) ! Anne - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire