LE DÉFI DU CONFINEMENT

À 86 ans, Ken Deal a conclu un ministère de bénévolat en milieu carcéral de plus de trois décennies par un dernier sermon dominical. Le message qu’il a alors adressé aux détenus portait sur la nécessité de servir le Seigneur durant leur incarcération. Plusieurs des exemples dont il s’est servi venaient des prisonniers, dont certains purgeaient des peines à perpétuité. Dans un lieu que tout le monde souhaite quitter, il les a encouragés à grandir et à annoncer la bonne nouvelle de Jésus-Christ. Après que le roi Nebucadnetsar a emmené les Israélites de Juda en captivité et les a déportés en Babylonie parce qu’ils avaient désobéi à Dieu, le prophète Jérémie leur a envoyé ce message de la part du Seigneur : « Bâtissez des maisons, et habitez-les ; plantez des jardins, et mangez-en les fruits. Prenez des femmes, et engendrez des fils et des filles ; prenez des femmes pour vos fils, et donnez des maris à vos filles […] multipliez là où vous êtes, et ne diminuez pas » (Jé 29.5,6). Il se peut que nous devions affronter une situation contraignante aujourd’hui. Qu’elle résulte de notre échec ou qu’elle ne relève aucunement de notre volonté, nous pouvons la « traverser » ou chercher auprès de Dieu la force de « grandir » par elle. Le défi que comporte tout confinement consiste à croître plutôt qu’à décroître ; à grandir plutôt qu’à diminuer. Le Seigneur a pour but de nous donner « un avenir et de l’espérance » (v. 11). David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire