AIDER ET GUÉRIR PAR NOS PAROLES

Le 19 novembre 1863, deux hommes bien connus ont fait des discours lors de la consécration du Soldiers’ National Cemetery à Gettysburg, en Pennsylvanie. L’orateur principal, Edward Everett, était un ancien membre du Congrès, gouverneur et président de l’Université Harvard. Considéré comme l’un des plus grands orateurs de son époque, M. Everett a livré un discours officiel ayant duré deux heures. Son discours a été suivi de celui du Président Abraham Lincoln, qui n’a duré que deux minutes. Aujourd’hui, le Gettysburg Address de Lincoln est très connu et cité, alors que l’on a presque oublié celui d’Everett. Or, ce n’est pas uniquement à la brièveté de son discours que Lincoln doit d’habiter encore la mémoire des gens. Ce jour-là, ses paroles ont touché l’esprit meurtri d’une nation déchirée par la guerre civile, lui offrant de l’espoir pour les jours à venir. Nos paroles n’ont pas à être nombreuses pour avoir du sens. Ce que nous appelons la Prière du Seigneur compte parmi les enseignements les plus courts et les plus mémorables de Jésus. Elle procure secours et guérison en nous rappelant que Dieu est notre Père céleste, dont la puissance est à l’œuvre sur la terre comme elle l’est au ciel (Mt 6.9,10). Il nous procure chaque jour nourriture, pardon et protection (v. 11-13). Tout honneur et toute gloire lui appartiennent (v. 13). Il n’y a rien dans notre passé, notre présent ou notre avenir que n’englobent les courtes paroles du Seigneur qui nous procurent secours et guérison. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire