EN HARMONIE

J’aime jouer du banjo à cinq cordes, mais cet instrument comporte un inconvénient. La cinquième corde ne s’harmonise qu’avec un nombre limité d’accords simples. Lorsque d’autres musiciens veulent jouer des morceaux plus complexes, le joueur de banjo doit s’adapter. Dans un concert de jazz improvisé, il ne peut produire certaines mélodies merveilleuses qu’en y apportant les bonnes adaptations. Comme les musiciens s’adaptent à leurs instruments, nous aussi, en tant que croyants, devons nous adapter à nos dons spirituels si nous voulons nous harmoniser avec les autres au service de Dieu. Par exemple, ceux qui ont le don de l’enseignement doivent se coordonner avec ceux qui ont le don d’organiser des réunions et ceux qui veillent à ce que les salles de réunion soient installées et bien entretenues. Nous avons tous des dons spirituels et nous devons travailler ensemble pour que l’œuvre de Dieu s’accomplisse. L’apôtre Pierre a dit : « Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu » (1 Pi 4.10). Le service exige de la coopération. Réfléchissez à vos dons spirituels (Ro 12 ; 1 Co 12 ; Ép 4 ; 1 Pi 4). Réfléchissez maintenant à la façon dont vous pouvez les faire concorder avec les dons d’autres croyants. Lorsque nos talents servent de manière complémentaire, il en résulte une harmonie et la gloire de Dieu. Dennis - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire