ICI-BAS COMME EN HAUT

Selon le paganisme romain de l’époque de Jésus, les actions des dieux dans les cieux influençaient ce qui se déroulait sur la terre. Si Zeus se mettait en colère, le tonnerre retentissait. « En haut comme ici-bas », disait-on dans l’Antiquité. Cependant, Jésus inversait parfois cet ordre en enseignant : Ici-bas comme en haut. Un croyant prie, et le ciel lui répond. Un pécheur se repent, et les anges se réjouissent. Une mission réussit, et Dieu est glorifié. Un croyant se rebelle, et le Saint-Esprit est attristé. Je crois ces choses, mais on dirait que je les oublie tout le temps. J’oublie que mes prières comptent pour Dieu. J’oublie que les choix que je fais aujourd’hui réjouissent ou attristent le Seigneur de l’univers. J’oublie que j’aide mon prochain à parvenir à sa destination éternelle. Le message de la bonne nouvelle de l’amour de Dieu que Jésus a apporté sur la terre, nous pouvons maintenant le transmettre aux autres. C’est d’ailleurs le défi que Jésus a lancé à ses disciples avant de monter vers son Père (voir Mt 28.18-20). Nous qui suivons Jésus servons de prolongation à son incarnation et à son ministère. C’est la raison pour laquelle il est venu sur la terre. Avant de repartir, il a dit à ses disciples qu’il leur enverrait d’en haut son Esprit ici-bas (Lu 24.48). Il ne nous a pas laissés seuls. Il nous remplit de sa puissance afin que nous puissions influencer des vies ici-bas d’une manière qui influencera l’éternité. Philip - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire