PRÉCIEUX AUX YEUX DE DIEU

En apprenant qu’un de nos amis communs était mort, un frère sage qui connaissait le Seigneur m’a envoyé ce mot : « Elle a du prix aux yeux de l’Éternel, la mort de ceux qui l’aiment » (Ps 116.15). C’était par sa foi vibrante en Jésus-Christ que notre ami se distinguait surtout, si bien que nous le savions désormais être avec Dieu au ciel. Sa famille avait la même assurance que nous, mais je m’étais concentré uniquement sur sa tristesse. Et il convient de penser aux autres durant leur deuil. Par contre, ce verset tiré des Psaumes m’a amené à tourner mes pensées vers la perception que le Seigneur avait du décès de notre ami. Une chose qui « a du prix » est une chose précieuse. Ce verset recèle toutefois un sens plus large. Il y a dans la mort d’un saint quelque chose qui transcende la tristesse que nous procure son absence. « Précieuse [ importante et non insignifiante ], aux yeux de l’Éternel, est la mort de ses saints [ ceux qui l’aiment ] » (Darby). Selon une autre paraphrase : « Il en coûte au Seigneur de voir mourir ses fidèles » (Tob). Dieu ne prend pas la mort à la légère. Le plus merveilleux dans sa grâce et sa puissance, c’est qu’en tant que croyants la perte de notre vie sur la terre nous procure également un grand gain. Aujourd’hui, nous voyons les choses en partie. Un jour, par contre, nous comprendrons tout à la pleine lumière de Dieu. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire