POURQUOI DONC L’ATTRISTER ?

Les pasteurs sont la cible facile des critiques. Chaque semaine, ils se présentent devant nous pour nous expliquer soigneusement la Parole de Dieu et nous mettre au défi de vivre en imitant Christ. Or, il arrive parfois que nous leur cherchions des défauts. Pour nous camper dans nos opinions personnelles, il nous est facile de faire fi de toutes les bonnes choses que le pasteur fait. Comme c’est notre cas à tous, nos pasteurs ne sont pas parfaits. Je ne dis donc pas que nous devrions les suivre aveuglément sans jamais leur indiquer en quoi ils ont tort, selon la bonne façon de faire les choses. Certains propos de l’auteur de l’épître aux Hébreux peuvent nous aider à découvrir la bonne perception à entretenir au sujet des leaders qui nous présentent la vérité de Dieu et qui nous donnent l’exemple par leur service et leur leadership. Cet auteur dit : « Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes dont ils devront rendre compte » (Hé 13.17). Réfléchissez-y. Devant Dieu, notre pasteur est responsable de nous diriger spirituellement. Nous devrions souhaiter que ce fardeau lui soit agréable à porter, et non le contraire. Ce verset indique que le fait d’attrister notre pasteur « ne [nous] serait d’aucun avantage » (v. 17). Nous honorons Dieu et améliorons les choses pour notre Église en honorant ceux qu’il a placés en autorité sur nous. Dave - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire