HORS DU CHAOS

Tout ce que j’observe me pousse à croire à la véracité d’un certain fait : l’ordre n’est pas naturel. Quand je considère mon bureau, je m’étonne de la rapidité avec laquelle il sombre dans le chaos et de tout le temps qu’il me faut pour le ranger. L’ordre exige une intervention ; il ne se produit pas naturellement. Cela ne devrait pas m’étonner. Le rôle que Dieu joue en suscitant l’ordre à partir du chaos constitue un thème important de la Bible. C’est ce qu’il a fait en créant la nation d’Israël (Ex 7 – 14). Lorsque Dieu a dit que le temps était venu de faire sortir le peuple hébreu d’Égypte, Pharaon s’y est opposé. Comme l’économie de sa nation dépendait des ouvriers hébreux, Pharaon refusait de les perdre. Pour convaincre Pharaon de changer d’avis, Dieu l’a frappé de dix fléaux. Les magiciens de Pharaon sont parvenus à reproduire les deux premiers fléaux, mais sans parvenir à en éliminer un seul. C’est donc dire qu’ils étaient capables de créer le chaos, mais incapables de restaurer l’ordre. Dieu seul en est capable. Au prix de grands efforts, nous pouvons mettre de l’ordre dans nos espaces de vie, mais aucun de nous n’est capable de mettre de l’ordre dans le chaos émotionnel et spirituel de notre vie. Dieu seul le peut. Il remet de l’ordre dans nos situations chaotiques lorsque nous vivons conformément à sa volonté divine : en ne médisant de personne, et en étant pacifiques, modérés et pleins de douceur envers tous les hommes (Tit 3.2).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire