TROP D’EAU EMBOUTEILLÉE

Ici, aux États-Unis, nous buvons énormément d’eau embouteillée depuis de nombreuses années. Même si la plupart des gens ont accès à une source d’eau potable sûre, qui est gratuite et qu’ils peuvent obtenir des robinets et des buvettes, ils achètent quand même de l’eau embouteillée. Choisir de payer pour quelque chose dont je peux jouir gratuitement n’a aucun sens à mon avis, mais il y a des gens qui croient qu’un produit acheté est supérieur à tout ce qu’ils reçoivent gratuitement. Ce principe déborde parfois dans notre vie spirituelle. Il y en a qui ont du mal à accepter que le salut soit offert gratuitement. Ils veulent faire quelque chose pour le mériter. L’ennui, c’est que personne n’en a les moyens. Le salut a pour prix la perfection (Mt 19.21), et Jésus est le seul à avoir pu en payer le prix (Ro 5.18). À quiconque a soif, il promet de « [donner] de la source de l’eau de la vie, gratuitement » (Ap 21.6). Il y a des gens qui cherchent à acheter l’eau vive du salut en faisant de bonnes œuvres et des dons de bienfaisance. Or, même s’il s’agit de formes de service spirituel auxquelles Dieu accorde de la valeur, elles ne sont pas ce que Dieu exige pour le pardon de nos péchés. Jésus a déjà payé le prix en mourant à notre place, et il nous offre d’étancher notre soif spirituelle lorsque nous buvons gratuitement à même la source d’eau de Dieu, qui ne tarira jamais. Julie - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire