VÊTU POUR TROMPER

En faisant une randonnée dans les montagnes de l’Utah, Coty Creighton a repéré une chèvre qui ne ressemblait pas au reste du troupeau. En la regardant de plus près, il s’est aperçu qu’il s’agissait en réalité d’un homme déguisé en chèvre. Lorsque les autorités sont entrées en communication avec cet homme, celui-ci leur a indiqué qu’il s’était costumé d’une salopette de peintre couverte d’une toison pour tester son camouflage en vue d’un voyage de chasse. Le leurre de ce chasseur m’a rappelé les paroles de Jésus : « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs » (Mt 7.15). Les faux enseignants ne supportent pas le fruit de l’Esprit de Dieu (Ga 5.22,23), car ils « courent après la chair […] et […] méprisent l’autorité » (2 Pi 2.10). Ils sont audacieux, égocentriques et avares (v. 10,14). Amorcés par leur propre convoitise, ils exploitent les gens au moyen de « paroles trompeuses » (v. 3). La Bible dit que ces chefs spirituels fourbes, qui sont destinés à la ruine, entraîneront avec eux beaucoup de gens sans méfiance et dépourvus de discernement (v. 1,2). Jésus, le bon Berger, a donné sa vie pour ses brebis, plutôt que de veiller à ses propres intérêts. Dieu veut que personne ne se laisse induire en erreur par de faux enseignements. Il veut que nous reconnaissions les hypocrites, et que nous le suivions, lui, le véritable Berger de notre âme. Jennifer - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire