APPRENDRE À AIMER

Lorsque Hans Egede est allé au Groenland comme missionnaire en 1721, il ne connaissait pas l’inuit. Il se montrait souvent dominant, et il ne lui était pas facile de traiter les gens avec douceur. En 1733, une épidémie de variole a balayé le Groenland, emportant près des deux tiers des Inuits – y compris la femme d’Egede. Cette souffrance commune a eu pour effet d’adoucir ses manières, si bien qu’il s’est mis à prendre soin inlassablement des besoins physiques et spirituels des Inuits. Étant donné que sa vie illustrait mieux maintenant les récits qu’il leur racontait au sujet de l’amour de Dieu, les Inuits ont enfin pu comprendre le désir de celui-ci de les aimer à son tour. Même dans la souffrance, leur cœur s’est tourné vers Dieu. Il se peut que vous soyez comme les Inuits de cette histoire et que vous ne parveniez pas à voir Dieu dans les gens qui vous entourent. Ou peut-être êtes-vous comme Hans Egede, qui avait du mal à exprimer son amour de façon à faire connaître Dieu aux gens. Nous sachant faibles et dans le besoin, Dieu nous a montré à quoi ressemble l’amour. Il a envoyé son Fils, Jésus-Christ, mourir pour expier nos péchés (Jn 3.16). Voilà à quel point Dieu nous aime, vous et moi. Jésus est l’exemple parfait de l’amour décrit dans 1 Corinthiens 13. En gardant les yeux fixés sur lui, nous découvrons que nous sommes aimés et nous apprenons à aimer à notre tour. Randy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire