ERREUR SUR LA PERSONNE

Mon frère cadet, Scott, est né durant ma dernière année de lycée. À son entrée à l’université, notre différence d’âge nous a plongés dans une situation intéressante. La première fois qu’il s’est rendu sur le campus, je l’y ai accompagné avec notre mère. À notre arrivée, les gens ont cru que nous étions Scott Crowder avec son père et sa grand-mère. Peu importe ce que nous disions ou faisions, leur erreur sur la personne, qui était plutôt amusante, éclipsait la réalité de nos relations. Nous avons donc fini par arrêter de corriger tout le monde. Jésus a questionné les pharisiens au sujet de son identité : « Que pensez-vous du Christ ? De qui est-il le fils ? » Ils lui ont répondu : « De David » (Mt 22.42). L’identité du Messie était cruciale, et leur réponse était exacte, mais incomplète. Les Écritures avaient affirmé que le Messie viendrait régner sur le trône de son père, David. Jésus leur a toutefois rappelé que, même si David était l’ancêtre de Christ, celui-ci était plus que cela, car David a parlé de lui comme du « Seigneur ». Se faisant poser une question similaire, Pierre a bien répondu : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » (Mt 16.16). Encore aujourd’hui, la question relative à l’identité de Jésus supplante toutes les autres en importance – et il est d’une importance éternelle que nous ne nous trompions pas dans notre compréhension de son identité. Bill - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire