UN MORCEAU DE SUCRE

Où est Mary Poppins quand on a besoin d’elle ? Je sais que j’ai l’air de m’ennuyer du bon vieux temps où des films humoristiques et irréalistes nous présentaient des personnages comme cette nounou fictive, mais ce qui me manque vraiment, ce sont des gens ayant une vision de l’avenir empreinte d’un optimisme réaliste. Des gens joyeux, créatifs et capables de faire ressortir le côté positif dans ce qui semble négatif. Des gens qui nous rappellent qu’un « simple morceau de sucre aide à avaler la pilule ». David a exprimé une vérité similaire : « [Les] jugements de l’Éternel » sont « plus doux que le miel » (Ps 19.9,10). On entend rarement dire que la vérité est douce. Le plus souvent, on nous la présente comme amère au goût ou difficile à avaler. Mais elle est beaucoup plus qu’une pilule pour enrayer un mal. Il s’agit du régime qui préviendra la maladie. Ce n’est pas une inoculation ou une injection, mais un repas gastronomique que l’on devrait présenter comme un festin culinaire, incitant celui qui a faim à faire ceci : « Sentez et voyez combien l’Éternel est bon ! » (34.9.) Nous chantons : « Jésus est le nom le plus doux que je connais », mais certains d’entre nous le présentent comme s’il était devenu amer au goût. La pure vérité, que l’orgueil n’a pas entachée, a pourtant le goût le plus doux et le plus rafraîchissant de tous pour ceux qui ont faim d’une nourriture spirituelle substantielle. Une nourriture que nous avons justement le privilège de servir à un monde affamé. Julie - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire