IL ÉTAIT UNE FOIS

Certains disent que la Bible n’est qu’un recueil de contes de fées. Un garçon qui tue un géant. Un homme qui se fait avaler par un grand poisson. Noé qui construit l’arche. Il y a même des gens religieux qui croient que ces événements ne sont que de belles histoires comportant une bonne morale. Jésus a pourtant lui-même parlé de Jonas et de l’énorme poisson, ainsi que de Noé et du déluge, en les présentant comme des faits vécus : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme » (Mt 24.37-39). Il reviendra sans que l’on s’y attende. Jésus a comparé les trois jours que Jonas a passés dans le ventre d’un grand poisson aux trois jours qu’il allait passer dans le tombeau avant sa résurrection (Mt 12.40). Et Pierre a parlé de Noé et du déluge en les faisant correspondre au jour où Jésus reviendra (2 Pi 2.4-9). Dieu nous a donné sa Parole, qui est remplie de vérité, et non de contes de fées. Et un jour, nous en viendrons à vivre heureux jusqu’à la fin des temps avec Jésus, lorsqu’il reviendra nous prendre, ses enfants, avec lui. Cindy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire