MON GENRE DE PERSONNES

Durant un culte auquel j’ai assisté il y a quelques années, le pasteur Ray Stedman s’est avancé en chaire et a lu le passage du jour : « Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu. Et c’est là ce que vous étiez, quelques-uns d’entre vous » (1 Co 6.9-11). Puis, ayant levé les yeux, il a affirmé en arborant un sourire perplexe : « Je serais curieux de savoir combien d’entre vous ont un ou plusieurs de ces péchés dans leurs antécédents. Si c’est votre cas, veuillez vous lever. » Il y avait ce jour-là un jeune homme qui n’était jamais entré dans une église auparavant. Il venait de se convertir à Christ lors d’une croisade de Billy Graham et s’était rendu dans une église avec crainte et tremblement ce dimanche-là, sans savoir ce qu’il y trouverait. Il m’a dit plus tard que, lorsqu’il avait entendu le pasteur poser cette question, il avait regardé autour de lui pour voir si d’autres personnes se levaient. Au début, personne ne l’avait fait, mais ensuite la plupart des gens de l’assemblée s’étaient levés. Il s’était alors dit : Voilà mon genre de personnes ! Nous pouvons tous nous identifier aux gens que Paul énumère dans 1 Corinthiens. Par contre, si nous confessons nos péchés et nous acceptons le don de la vie éternelle que Jésus a payé de sa vie, nous devenons une nouvelle création sauvée par grâce (Ro 6.23 ; 2 Co 5.17). David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire