PLUS QUE CE QUE L’ON MÉRITE

Il arrive parfois que, lorsque les gens me demandent comment je vais, je leur réponde : « Mieux que je le mérite. » Je me rappelle qu’une personne bien intentionnée m’a répliqué un jour : « Oh ! non, Joe, tu mérites beaucoup », ce à quoi j’ai répondu : « Pas vraiment. » Je pensais alors à ce que je mérite véritablement : le jugement de Dieu. Nous oublions souvent que nous sommes pécheurs jusque dans les fibres de notre être. Avoir de nous-mêmes une trop haute opinion a pour effet de réduire notre reconnaissance envers Dieu, qui devrait être profonde, pour sa grâce. Une telle suffisance fait fi du prix qu’il a payé pour nous sauver. L’heure est venue de voir les choses en face ! Le psalmiste nous rappelle que Dieu « ne nous traite pas selon nos péchés, il ne nous punit pas selon nos iniquités » (Ps 103.10). Si l’on considère qui l’on est à la lumière d’un Dieu saint et juste, la seule chose que l’on mérite véritablement, c’est l’enfer. Et le ciel est une impossibilité totale – exception faite du don du sacrifice de Christ sur la croix. Seulement en nous rachetant, Dieu a déjà fait beaucoup plus que ce que nous méritons. Rien d’étonnant à ce que le psalmiste ait dit : « Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent ». Sachant qui nous sommes exactement, comment nous empêcher de chanter la grandeur de la grâce de Dieu ? Il nous en donne tellement plus que ce que nous méritons. Joe - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire