KANGOUROUS ET ÉMEUS

Deux animaux indigènes de l’Australie, le kangourou et l’émeu, ont quelque chose en commun : ils vont rarement en marche arrière. En raison de sa morphologie et de la longueur de sa forte queue, le kangourou peut avancer en sautant, mais il lui est difficile de se mettre en marche arrière. L’émeu, quant à lui, peut courir vite sur ses fortes pattes, mais les jointures de ses genoux semblent rendre sa marche arrière difficile. Ces deux animaux, qui apparaissent sur les armoiries de l’Australie, symbolisent pour cette nation le fait qu’elle ira toujours de l’avant en progressant. Dans la lettre qu’il leur a adressée, l’apôtre Paul a exhorté les croyants de Philippes à adopter une approche comparable en vivant par la foi : « Frères, je ne pense pas l’avoir saisi ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ » (3.13,14). Bien qu’il soit sage de tirer des leçons du passé, nous ne devrions pas vivre dans le passé. Il nous est impossible de le refaire ou de le défaire, mais par la grâce de Dieu, nous avons la possibilité de courir vers le but et de servir Dieu avec fidélité aujourd’hui même et à l’avenir. À mesure que nous devenons de plus en plus semblables à Christ, notre vie par la foi nous amène à aller de l’avant. Bill - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire