LA VUE DEPUIS LE FIL D’ARRIVÉE

En un an, la maison d’édition prospère de Richard LeMieux s’est effondrée. Sa fortune a vite disparu, et la dépression s’est emparée de lui. LeMieux a fini par sombrer dans l’alcoolisme et sa famille l’a abandonné. Il vivait les pires moments de sa vie : SDF, fauché et sans ressource. C’est toutefois en cette période éprouvante qu’il s’est tourné vers Dieu. Il a écrit plus tard un livre portant sur les leçons qu’il avait apprises durant cette crise. Les Israélites ont appris de précieuses leçons spirituelles lorsque Dieu a permis qu’ils vivent comme des SDF, dans l’incertitude et le danger. Leurs épreuves les ont rendus plus humbles (De 8.1-18). Ils ont découvert que Dieu allait pourvoir à leurs besoins. Lorsqu’ils ont eu faim, il leur a procuré de la manne. Quand ils ont eu soif, il a fait jaillir de l’eau d’un rocher. Dieu leur a enseigné que, malgré les temps difficiles qu’ils traversaient, il pouvait les bénir (v. 1). Finalement, les Israélites ont appris que l’adversité n’est pas un signe d’abandon. Moïse leur a rappelé que Dieu les avait guidés pendant les quarante années qu’ils avaient passées dans le désert (v. 2). Lorsque nous traversons des temps pénibles, nous pouvons rechercher les leçons spirituelles que recèlent nos difficultés : des leçons nous aidant à compter sur celui qui fait concourir toutes choses à notre bien et à sa gloire (Ro 8.28). Jennifer - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire