LES MARCHEURS LES PLUS RAPIDES DU MONDE

Selon une étude ayant évalué le rythme de vie des habitants de certaines villes de trente-deux pays, c’est ici à Singapour que les gens seraient les plus pressés. Nous parcourons 18 mètres à pied en 10,55 secondes, comparativement à 12 secondes chez les Newyorkais et à 31,60 secondes chez les habitants de la ville africaine de Blantyre, au Malawi. Peu importe où l’on vit, cependant, cette étude démontre que les vitesses de marche ont augmenté en moyenne de 10 p. cent au cours des vingt dernières années. Et si la vitesse de marche est un indicateur du rythme de vie des gens, nous sommes certainement beaucoup plus occupés qu’avant. Êtes-vous pris au piège d’une vie occupée ? Arrêtez-vous et prenez le temps de considérer les paroles que Jésus a adressées à Marthe : « [Tu] t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée » (Lu 10.41,42). Remarquez avec quelle douceur Jésus a parlé à Marthe. Au lieu de lui reprocher de vouloir agir en bonne hôtesse, il s’est contenté de lui rappeler quelles devaient être ses priorités. Marthe avait laissé le nécessaire prendre des proportions démesurées. Elle en était ainsi venue à chercher à faire le bien au point d’en oublier de s’asseoir aux pieds de Jésus. Dans notre désir de servir efficacement le Seigneur, rappelons-nous une chose digne d’intérêt : prendre du temps avec notre Sauveur. Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire