RESTAURÉ PAR LE MAÎTRE

Au fil des siècles, on a tenté de nombreuses fois de restaurer des œuvres d’art endommagées et usées par le passage du temps. Bien que des personnes aient su préserver, d’une main de maître, les œuvres originales de certains artistes, d’autres ont abîmé de nombreuses autres œuvres de génie, y compris des statues de la Grèce antique et au moins deux toiles de Vinci. Dans la lettre que Paul adresse aux chrétiens de Colosses, il décrit un processus de restauration impossible à effectuer dans le monde des arts. Il s’agit de la restauration du peuple de Dieu. Paul a écrit : « [Vous avez] revêtu l’homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé » (Col 3.9,10). Cela n’a rien à voir avec la tentative de restauration de l’œuvre d’un artiste décédé. Il s’agit du renouveau spirituel dont nous fait profiter le Dieu vivant qui nous a créés et qui nous donne une vie nouvelle en son Fils, Jésus-Christ. Son pardon met de la couleur dans notre vie, tandis que sa grâce définit les contours de ses desseins pour nous. La toile de notre vie est entre les mains habiles de notre Seigneur, qui sait qui nous deviendrons et ce qu’il souhaite que nous devenions. Peu importe à quel point le péché peut nous avoir meurtris et salis, nous avons tout lieu d’espérer vivre un renouveau et une restauration. Le grand Artiste est vivant et à l’œuvre en nous. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire