LA VRAIE LOYAUTÉ

On estime que les grands voyageurs du monde entier auraient accumulé plus de 22 milliards de kilomètres. Tout a commencé au début des années 1980, lorsque les compagnies aériennes ont lancé les premiers programmes de fidélisation pour récompenser la loyauté des voyageurs. Ces clients pouvaient échanger les kilomètres accumulés contre des voyages, des marchandises et des services gratuits, si bien qu’il ne leur a pas fallu longtemps pour se mettre à planifier leurs voyages autant en fonction de leurs récompenses personnelles que des prix et des horaires. L’apôtre Paul était un des grands voyageurs du Ier siècle, mais ce qui l’intéressait dans les voyages, ce n’était pas l’accumulation des kilomètres à échanger contre « une traversée gratuite de la mer ». Il voulait annoncer la bonne nouvelle du pardon et de la vie éternelle par la foi en Jésus à autant de gens que possible. Lorsque certains Corinthiens ont mis en doute son autorité, il a écrit une lettre expliquant le prix qu’il avait dû payer pour apporter l’Évangile à d’autres : « [Trois] fois j’ai été battu de verges, une fois j’ai été lapidé, trois fois j’ai fait naufrage, j’ai passé un jour et une nuit dans l’abîme » (2 Co 11.25). Dieu lui a donné la grâce et l’endurance nécessaires pour annoncer Jésus au péril de sa vie, de façon désintéressée. Que notre service envers Dieu nous vaille d’être persécutés ou louangés, puissions-nous toujours chercher à lui rester fidèles et reconnaissants pour son sacrifice d’amour. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire