UN ACCÈS SÛR

Le Mont Saint-Michel est une île intertidale située à presque un kilomètre des côtes de la Normandie, en France. Pendant des siècles, l’abbaye et le monastère qui le coiffent ont attiré des pèlerins. Jusqu’à ce que l’on construise une route en remblai y menant, ce mont était célèbre pour son accès périlleux ayant causé la mort de certains pèlerins. À marée basse, il est entouré de bancs de sable ; à marée haute, il est entouré d’eau. On craignait donc d’accéder à cette île. Les Juifs de l’Ancien Testament craignaient eux aussi d’accéder auprès de Dieu. Lorsque Dieu a fait entendre sa voix très forte sur le mont Sinaï, le peuple a redouté de s’en approcher (Ex 19.1016). Et lorsque le souverain sacrificateur autorisait l’accès auprès de Dieu, le peuple devait suivre certaines instructions précises (Lé 16.134) pour s’en prévaloir. Le fait de toucher accidentellement l’arche de l’alliance, qui représentait la sainte présence de Dieu, occasionnerait la mort du fautif (voir 2 S 6.7,8). En raison de la mort et de la résurrection de Jésus, nous pouvons toutefois nous approcher maintenant de Dieu sans crainte. La peine du péché a été purgée et nous sommes invités à entrer en présence de Dieu : « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce » (Hé 4.16). Grâce à Jésus, nous pouvons venir à Dieu par la prière n’importe où et n’importe quand. Dennis - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire